• Vite des vacances...

    Je sens que le besoin de vacances pointe le bout de son nez...


    Hier soir, 22h30, à nouveau seul dans le studio, une envie pressante. Les WC sont dehors dans le couloir, je prends mon pass, et sors.. Au retour j'ai la très agréable surprise de trouver la porte verrouillée, le pass ne fonctionnant pas. je me rappelle alors avoir oublié le mien chez moi, et celui que j'ai dans la main étant un pass "guest", n'a pas les mêmes droits d'accès.

    Situation : je suis enfermé dehors, la musique et la lumière à l'intérieur, l'alarme non enclenchée. Aucuns moyens de rentrer, les gardiens n'ont pas d'accès (pour ceux qui suivent j'ai déjà fait connaissance avec la sécurité du coin ^^ )

    Il pleut à torrent dehors, gros vent, 5 degrés. Le temps idéal quoi.

    J'ai de quoi prendre un taxi pour rentrer, mais ce qui m'embête c'est de laisser le studio comme ça (ordis/écran plats 24' à tous les bureaux, projets confidentiels à toutes les tables etc ...)

    Je cours sous cette pluie torentielle jusqu'au batiment suivant, je sais qu'un collègue y habite, y'a plus qu'à espérer qu'il est chez lui. A travers le sas de l'immeuble, j'essaye désepéremment d'attirer l'attention de la responsable de sécurité, elle finit par lever la tête de sa lecture et apercoit un pauvre mec sous la pluie en train de lui faire coucou..
    Je vois à sa tête (oui elle est très expressive) que d'une part elle me reconnait (voir histoire précédente), et d'autre part elle se demande ce que j'ai encore foutu pour me retrouver à la rue...
    Je lui explique 3 fois la situation (elle a un anglais pire que le mien), avant qu'elle me fasse comprendre que j'appelle mon colègue par l'interphone qui se trouve dehors.


    Me revoilà sous la pluie, toujours en chemise celà va de soit. Je trouve 2 apartements qui ont ce nom, je buzz le premier. 6 sonneries, la voix d'un mec sorti du lit (il est 23h), très loin de celle de mon collègue... Je m'excuse et raccroche, je commence à me les geler sérieusement.
    Et là, gros coup de bol dans la malchance, voilà le collègue qui rentre juste de la ballade-tardive-du-toutou-qui-doit-chier-même-quand-il-pleut. OUF.


  • Commentaires

    1
    Miss Bonheur
    Jeudi 14 Décembre 2006 à 11:15
    c'est pour quand ?
    coucou Julien !!! alors c'est pour quand les vacances ? Bonjour à Madame Sécurité !!! Tu sais quoi, t'as franchement de la chance d'avoir un Grand-Mère aussi cool !!!!
    2
    Miss Bonheur
    Jeudi 14 Décembre 2006 à 11:16
    c\'est pour quand ?
    coucou Julien !!! alors c\'est pour quand les vacances ? Bonjour à Madame Sécurité !!! Tu sais quoi, t\'as franchement de la chance d\'avoir un Grand-Mère aussi cool !!!!
    3
    Julien
    Jeudi 14 Décembre 2006 à 18:04
    Vacances le:
    23 décembre ... en France :):):)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :