• HEMPFEST

    [Nouvelles PHOTOS]




    Vendredi soir_



    SEATTLE city_



    18h_




    La porte de l'immeuble claque, l'appareil à la main je pars, à l'aventure sans savoir où exactement. Doit faire dans les 25 degrés, grand soleil, air tiède, odeur d'asphalte, mélangé à une légère odeur familière de bord de mer ... Je tourne à gauche, encore à gauche, descente genre à dix pourcents,telle une rue de San Francisco. Voie ferrée_Temporairement barrée_Sirène tapageuse_Un train de marchandise de plusieurs kilomètres passe ... C'est long... Sont fous de faire des trains aussi long...Ca fait combien de temps maintenant ?...Il avance pas vite...Et si je montais dessus?...Où peut-il bien aller ?




    Toute cette ferraille se mouvant sous mes yeux ça me donne des frissons, la motrice doit en avoir dans le ventre... Verte lumière, la sirène arrête de gueuler_ je prends a droite, je connais pas par là, me voilà juste au bord de l'eau maintenant. Chantier_couloir de grillage. Rubans de couleurs accrochés partout... Je dois délirer c'est évident ... Je suis ce chemin côtier pour attérir à ma grande surprise dans une sorte de campement. Tentes bricolées, barbecues tout fumants, reggae émanant de quelques voitures, ambiance légère, décontracte ...mais où ais-je atterri ? Une chose est certaine, un festival se prépare...




    Funambule dans les rochers, je déverrouille le Canon pour immortaliser ces drôles d'empilements de pierres. L'équilibre de certains paraît improbables, mais la nature l'accepte tout de même...Intéressant...Depuis combien de temps sont-ils là ?L'occasion est belle pour quelques clichés. Un peu plus tard, Je surprends un de ces artistes à l'oeuvre, en pleine composition, une espèce d'énorme pièce de bois ramené par la mer entre les mains.. Je repasserais demain, ça à l'air gigantesque ce qu'il nous fait.... Les barnums se dressent chacun leur tour autour de moi. Trois ou quatre scènes de différentes tailles...




    Je m'arrête discuter avec un local en sandales (comme les 3/4 des habitants de Seattle au passage) qui vientt d'arréter son kayak pas loin de là. Il m'explique un peu le festival... Week-end fumette à Seattle apparemment. Un festival pour la défense du cannabis ! J'hallucine là! Concerts, vente (de T-Shirt réalisés en chanvre bien sûr), restos... Chris qu'il s'appelle. Chris me demande mon nom puis très vite me souhaite bonne continuation. Un peu frustrant cette fin de conversation... Beaucoup de jeunes, de moins jeunes aussi (très probablement rescapés des mouvements hippies ). le festival n'est encore qu'à ses préparatifs...








    Je continue de longer ce bord de mer pour arriver à une usine gigantesque aux limites de la ville. Un cargo gigantesque est en train d'être rempli. Impossible de deviner de quoi. C'est là que s'arrête ma route pour cette fois.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :